• Je me souviens quand j'étais gamine, il y avait encore quelques vignes au village; chacun faisait son vin  et parfois en vendait un peu aux villageois  quand l'année avait été bonne.

     

    Les vendanges étaient l'occasion de se retrouver pour aider à cueillir le raisin ; les gens étaient joyeux tout le monde travaillait de bon coeur; les enfants s'amusaient dans les vignes ;chacun avait apporté  quelque chose à manger  , il y avait du soleil  et de la bonne humeur; la journée se terminait tard dans les chants et les bonnes histoires....

     

    Dans les caves , il y avait un grand bassin dans lequel on mettait le raisin qui avait été écrasé avec les pieds, à fermenter. Tout le village embaumait pendant plusieurs jours; ensuite, quand le vin était fait, il y avait l'eau -de -vie qui se fabriquait plus ou moins en cachette, car c'était interdit  sauf pour ceux qui avaient le droit d'avoir un alambic déclaré à la douane  avec des documents officiels.

     

    Mais les gendarmes fermaient volontiers les yeux , d'autant plus qu'ils gagnaient quelques bouteilles au passage!!

     

    Notre dernier vigneron s'en est allé dans les vignes du seigneur....et on ne sent plus cette bonne odeur ...........


    votre commentaire
  • Le comité des fêtes a fait une réunion publique pour faire le bilan des festivités
    bonne saison dans l'ensemble: mais les membres du bureau se sont plaints d'avoir eu trop de travail et pas assez de bénévoles pour les aider;
    il a été décidé que l'an prochain , chaque fois qu'il y aura une soirée , quelques personnes s'en occuperont à tour de rôle de A à Z .
    Il est prévu la construction d'un four derrière l'église et la maire va faire construire un Wc public


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Les départs de vacanciers , ont déjà commencé! c'est toujours trop court les vacances!

    Tout à l'heure, Agathe , parlant à ses copines(moyenne d'âge: 8ans)
    -"Venez voir, je vais vous montrer mon frère: il est là-bas avec tous les jeunes: c'est le plus laid"!!
    Heureusement, que Virginien ne l'a pas entendue!!!(il est d'ailleurs tout mignon)

    Ce soir il y a un magicien qui va faire son spectacle: les enfants sont déchaînés!!


    votre commentaire
  • Le 15 août est la fête patronale du village.
    Quand , j'étais gamine,tous les enfants attentaient cela avec impatience: c'était ce jour là que nous mettions " la robe neuve du 15 août"!
    Les garçons aussi s'habillaient de neuf et nous rivalisions d'élégance!!!
    On se préparait pour la grand'messe: même ceux qui n'étaient que moyennement croyants n'auraient manqué cela pour rien au monde!

    La petite chorale s'entraînait pour chanter quelques cantiques; les habitants se disputaient presque pour avoir l'honneur d'inviter le curé à manger!

    Après la messe,il y avait l'apéritif au bar du village; les gens invitaient ceux qui étaient venus des villages voisins! Tout le monde était sûr de trouver le couvert, et même le gîte s'il le fallait.

    A l'époque , les gens se déplaçaient surtout à pieds, et ne pouvaient rentrer chez eux pour les repas.
    Car, l'après- midi, il y avait la procession, et ensuite, le bal était ouvert, jusque tard dans la nuit. Tout le monde dansait, jeunes et vieux.

    Maintenant, on ne met plus de vêtements neufs pour l'occasion; les gens rentrent chez eux ou prennent un sandwich au bar du comité des fêtes.
    Il y a la kermesse, le concours de boules.

    La messe a lieu le soir car le curé est débordé par le nombre de paroisses à servir; le bal existe toujours; mais après quelques danses rétros(tango, paso , valse...), il n'y a plus que de la musique moderne!!
    Mais les enfants sont toujours aussi impatients de voir arriver ce jour!!


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique