• Quand ma fille était petite, on lui avait offert une poupée qui riait et qui pleurait comme un vrai bébé.
    Il y avait à cette époque , au village des ouvriers maçons qui travaillaient pour la mairie; l'un d'eux, Auguste était un petit bonhomme sympathique, un peu simplet.

    Il adorait la poupée de ma fille : chaque fois qu'il la voyait , il lui disait:
    - »Fais pleurer la poupée ! Fais rire la poupée! Encore! Encore! « 

    Il ne s'en lassait pas ; et quand , il entendait rire ou pleurer la poupée, un large sourire illuminait son visage: il était heureux!!!
    Ce pauvre homme est mort des suites des brûlures provoquées par l'explosion du produit qu'ils étaient en train de mettre sur les murs du réservoir du village: ils avaient allumé une cigarette et le produit était hautement inflammable


    votre commentaire
  • Mon cousin jean  était parti à Mulhouse dans sa jeunesse, pour faire un stage de mécanique: à l'époque, il n'y avait pas encore de CFPA , ni de CFA en Corse!!

    Et six mois à Mulhouse , c'est dur lorsqu'on est jeune et qu'on vient de si loin!!D'autant plus que c'était l'hiver!!
    Lui et ses copains d'apprentissage dormaient chez un particulier.

    Les chambres n'étaient pas chauffées; les "toilettes" étaient au fond du jardin.
    Donc, ils avaient trouvé une solution pour ne pas sortir en pleine nuit ou au petit matin par moins vingt ou par temps de neige: Ils allaient faire leurs besoins au grenier!!!

    Cela a duré tout l'hiver. Leur logeur , heureusement pour eux, n'allait jamais au grenier!
    A la fin du stage, mon cousin est rentré en Corse.
    Le propriétaire de la maison , a dû avoir une sacrée surprise, le jour où il est monté au grenier!!!
    Le souvenir qui reste à mon cousin , en plus de celui_là, est le froid qu'il a éprouvé là-bas!!!


    votre commentaire
  • Sur cette photo il y a Pierre Stuart, Dany Génin, moi,Nicole Rolles , Maryse Nasica et Nonce Nasica Au premier plan, on voit "Mancecca"; derrière elle; "a zia Maddalena"; on voit Mado Mariotti , Nicolas Rolles Etienne et Louise Nasica , la tête de ma mère et le chapeau d' Adèle Colonna Dany venait tout juste de perdre son grand-père Martin Colonna et la fête avait été gâchée pour tous .C'est là que nous avions la première montre, un bijou (souvent la chaîne avec la croix en or, et plein d'autres cadeaux!Maryse et moi , étions les plus jeunes (le curé avait fait un groupage!!)

    Communions(25 septembre 2007)

     


    votre commentaire
  • Francardo qui n'est qu'à 5km du village est composé aux trois quarts de descendants de pratais; avant, il y avait la fonderie et la briquetterie qui donnaient des emplois.

    Donc , les gens ont"émigré "vers Francardo .
    Nous sommes donc liés par un passé commun .A l'époque de sa gloire, ce hameau comptait plusieurs bars et épiceries.
    A l'heure actuelle, il ne reste que deux bars et une épicerie.

    Ma tante Vincente, avait un petit bar"au bon in blanc". Quand il y avait la foire, (fin mai), les gens venaient de toute la région.
    Un montagnard du Niolo, qui buvait un coup dans son bar lui demande les toilettes.

    Comme , elle n'avait pas de toilettes spéciales pour le bar , elle lui a permis d'aller dans sa salle de bains qui avait aussi le WC dans la même pièce.

    Elle lui indique le lieu;Un peu plus tard, son petit-fils s'y rend et s'aperçoit avec horreur que le bonhomme du Niolo a confondu le bidet avec la cuvette des WC!!!!!
    Il n'avait sans doute jamais vu un bidet de sa vie!!!
    Il a fallu tout nettoyer; Par la suite, quand il y avait une "urgence" , ma tante n'oubliait pas de signaler que le bidet et le WC , ce n'est pas pareil!!!


    votre commentaire
  • Les personnes âgées ont souvent du mal à assimiler certains mots un peu techniques, ou bien à consonance étrangère, etc...
    Cela est encore plus difficile pour ceux qui ont parlé corse avant de parler français; pourtant les méthodes pour leur faire "rentrer" le français dans la tête, étaient assez autoritaires:
    à l'école, ceux qui étaient surpris en train de parler corse, recevaient des coups de baguette ou d'autres punitions!!
    Mais la langue maternelle, ne disparaît pas à la commande!!
    Ainsi quand on est dans la salle d'attente d'un médecin , on peut entendre des choses assez étranges!!

    -" Le docteur va me donner un traitement parce que j'ai les vertèbres "entassées"!!

    ou encore:
    -" mon fils a eu une contravention parce qu'il manquait un "proviseur " sur sa voiture"!
    ou encore:

    -" Quand , je sors "du docteur", je vais acheter des "lips" à mon mari!

    -" moi, j'ai la vasculaire!!???; le docteur a dit que je dois prendre un traitement!

    -" mon, fils , il s'est énervé! ses sangs lui ont bouilli, et lui sont montés dans la tête!! "

    Ah! nos vieux!!ils sont irremplaçables!!


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique