• Mon oncle Bernardin, était un éleveur;Il s'occupait de ses vaches , de ses brebis et faisait ses jardins.

    Mais , il avait trouvé, un endroit magnifique pour faire la sieste: il avait installé un lit en fer dans les branches d'un mûrier , dans son jardin!Il avait construit une petite échelle pour y monter.

    C'est là que, dès les beaux jours venus, il allait s'installer , au frais, bercé par le bruissement de la brise dans les feuilles .
    Il était le plus heureux des hommes dans son salon de jardin suspendu!!

    Dès qu'il quittait son lit de plein air, nous allions y jouer ; nous pouvions passer des heures , suspendus dans le mûrier , à inventer des tas de jeux!

    Il y avait quand même un risque de tomber de l'arbre; et pourtant , personne ne s'est jamais blessé.

    Et puis l'arbre a été coupé quand mon oncle a disparu ; et avec lui, ont disparu tous les bons moments qu'on y a passé.


    votre commentaire
  • Les gendarmes ont toujours fait partie, comment dirais-je... du paysage, dans les villages de la campagne.Il y avait beaucoup plus de gendarmerie et les rapports avec la population étaient plus simples.

    Le village dépendait de la gendarmerie de Francardo qui n'existe plus depuis quelques années.Avant qu'il y ait la route reliant les deux villages, les gendarmes faisaient le grand tour par Piedigriggio et on ne les voyait pas souvent.

    Mais quelquefois , ils montaient à pieds par le sentier, par exemple pour retrouver le propriétaire d'un âne qui s 'était égaré sur la route nationale!! Ils n'avaient qu'à suivre la bête qui les menait directement chez son maître!!
    Pendant leurs tournées ils s'arrêtaient volontiers boire un coup chez les gens qui les invitaient amicalement.Et parfois, quand ils rentraient, leurs idées n'étaient plus très claires!!!

    Ou bien , ils surveillaient les pêcheurs qui braconnaient le long du Golo: c'est ainsi que , lorsqu'ils avaient envie de rire un peu, ils guettaient Jean Bouchon , qui était un grand braconnier: il ne savait pas nager mais il se jetait tout nu dans la rivière pour attraper les truites à main nue!!!
    Les gendarmes cachaient ses vêtements et quand il sortait de l'eau ils l'arrêtaient pour « attentat à la pudeur «  en plus du délit de braconnage!!

    Ils connaissaient les gens et le histoires entre villageois car souvent, ils passaient plusieurs années ici.Beaucoup s'intégraient et revenaient passer leur retraite en Corse.
    Il passait la nuit au poste à leur raconter des histoires et au matin il était libéré !!
    Vers la fin de la guerre mon père était gendarme à Francardo qui était occupé par les chemise noires de Mussolini;

    Comme il avait refusé de leur obéir e t qu'il avait eu des histoires avec leur chef, ceux-ci voulaient le fusiller il a été obligé de prendre le maquis avec un collègue , Mr Villarais; ils y sont restés jusqu'à l'armistice ; ils étaient nourris par la population.
    Plus tard lorsqu'ils avaient leur 4L ils n'hésitaient pas à draguer les jeunes filles !!! et finalement, il y a eu pas mal de jeunes gendarmes qui ont trouvé leur femme en Corse!!

    Maintenant, il y a de moins en moins de gendarmeries ;et les relations sont devenues plus tendues à cause des évènements .


    votre commentaire
  • le lavoir de calanellu; on peut apercevoir le tableau des jours d'arrosage , ....pour éviter les plongeons intempestifs dans le


    votre commentaire
  • La tradition veut que depuis les années cinquante, on organise « LE » concours de boules , le 15 août , jour de la fête du village.Nos joueurs s'entraînent longtemps à l'avance, pour essayer de sauver l'honneur du village en gagnant la coupe!Ils , n'y arrivent pas toujours, car il y a de redoutables candidats qui viennent d'ailleurs!

    La veille du concours, les joueurs, préparent les lieux: ils enlèvent les petits cailloux , arrachent l'herbe surtout sur le terrain principal qui va servir pour la finale.
    Il y avait un joueur Antoine-Marie, qui prenait cela très au sérieux: le matin , dès l'aube, il allait surveiller le terrain, s'entraînait un peu et attendait avec impatience le grand moment!
    Un année, trois jeunes femmes, ont décidé de faire une blague aux joueurs et surtout à Antoine-Marie.

    La veille du 15 août, étaient arrivés une personne du village Félicie, et son mari qui était belge: leur voiture était immatriculée en Belgique.
    Comme, ils étaient arrivés assez tard, presque personne n'était au courant.

    Les jeunes femmes, ont installé sur le terrain principal une tente avec des chaussures qui dépassaient, deux piquets avec du linge étendu, quelques morceaux de bois carbonisés, des casseroles etc....
    Le matin , Antoine-Marie, tout content va voir si tout est OK , et là , il manque avoir une crise cardiaque , en voyant des campeurs qui s'étaient installés, ô sacrilège!! sur le terrain principal!!!

    Son sang ne fait qu'un tour! Il part à toute allure, avertir les gens :
    - » Vite, il faut faire partir ces campeurs belges! Il faut appeler le maire!! Vite!! »
    Comme il avait une voix de stentor, la nouvelle s'est vite répandue! Les gens qui n'étaient pas au courant, se sont tous précipités sur le terrain , autour de la tente, consternés!!
    Ceux qui avaient vu , la voiture immatriculée en Belgique, étaient persuadés que c'était des belges qui squattaient le terrain!

    Chacun essayait de trouver une solution: certains voulaient employer la manière forte: réveiller ces inconscients, et les faire déguerpir manu militari; d'autres proposait de les réveiller en douceur et de leur expliquer leur crime!!

    Pendant ce temps, les coupables de ce canular, se régalaient à voir cette effervescence et à entendre les propos échangés!
    Ce n'est qu'au bout d'un long moment, intrigués par le silence des «  campeurs « , qui auraient dû être réveillés par ce remue-ménage , que certains ont commencé à se douter de quelque chose!

    Inutile de vous dire quel soupir de soulagement ils ont poussé quand ils ont compris que la tente était vide!!
    Les trois jeunes femmes se sont éclipsées sans demander leur reste, n'osant pas affronter la colère d'Antoine-Marie!!!


    votre commentaire
  • Au village, dans les années cinquante, il , y avait quelques belles filles dont Nicole Fratacci; elle avait plusieurs amoureux transis qui lui faisaient la cour quand ses parents ou sa grand-mère avait le dos tourné!
    Quelques jeunes gens, ont un jour décidé de : décourager l'un d'eux;ils voulaient lui faire croire que Nicole "fréquentait "un autre jeune homme du village!
    Guillaume, l'un de la bande, lui demande de venir se cacher près de la maison de Nicole ,à la nuit tombée, en lui déclarant d'un air assuré:"
    "- Tu vas voir, elle va sortir et elle va aller rejoindre Vital dans le "Licciaghju"!
    Donc le soir, ils se cachent tous(Lucien, Guillaume, Jean, et François Mariotti( l'amoureux transi),derrière un mur , près de la maison de Nicole(Pas trop près quand même, car , il ne fallait pas que François voie si c'était vraiment Nicole qui allait sortir!!)

    Coup de chance: la porte de la maison s'ouvre et une ombre sort!
    Aussitôt, les jeunes, entraînent François sur le chemin , sans lui laisser le temps de bien regarder qui est sorti !
    -"Tu as vu! on te l'avait dit que Nicole allait sortir pour rejoindre Vital"!!lui disent -ils
    -" Allons voir s'ils se retrouvent!" lui dit un autre
    Pendant ce temps , Vital, l'amoureux présumé, s'était caché dans une baraque abandonnée sur le sentier , près de là.
    Quand il entend arriver les jeunes gens, il commence à faire des bruits de baiser, à chuchoter comme s'il parlait avec quelqu'un!
    -" Tu entends, François? Elle est avec lui!! C'est son amoureux!! toi, tu n'as plus aucune chance!!"
    Le pauvre François, écoute, désespéré, , ce qu'il croit être un rendez-vous amoureux!
    Au bout de quelques instants, ses copains l'entraînent avant qu'il ne découvre la supercherie.
    Il retourne chez lui, persuadé que ses chances sont perdues à tout jamais!! (ses copains ne lui ont jamais dit la vérité.


    Et pendant ce temps, Nicole dort dans son lit sous l'oeil vigilant de sa grand-mère!!
    Il y a très peu de temps qu'elle a appris cette histoire!!


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique